Categories
Archives Blog Original research

Ethical concerns in female genital cutting.

Afr J Reprod Health. 2008 Apr;12(1):7-16.FREE

Ethical concerns in female genital cutting. [Article in English, French]

Cook RJ.

EXTRACT

Un souci éthique initial consiste à savoir comment appeler au juste ce que l’organisation mondiale  de la santé (OMS) a décrit comme:

Toutes les procédures qui impliquent l’enlèvement partiel ou complet des organes génitaux externes de la femme et/ou la blessure infligée aux organes génitaux pour des raisons culturelles ou d’autres raisons  non-therapeutiques.

Un nom qu’on emploie communément y compris par l’OMS elle-même, est la « mutilation génitale féminine », mais cette description peut être éthiquement inappropriée. De manière descriptive, le mot « mutilation » peut être exagéré, parce qu’il n’arrive pas à faire la distinction entre les quatre types d’incision génitale reconnue par l’OMS. Comme évaluation, le nom n’est pas une description neutre, mais un jugement grossement sévère, puisqu’il condamne ceux qui recherchent, autorisent et réalisent telle incision comme des mutilateurs des êtres humains.  Culturellement, le nom manque de respect, parce qu’il ne respecte pas la motivation avec laquelle ceux qui demandent la procédure pour leurs filles agissent.  Sur le plan personnel, encore une fois, le nom manque de respect, parce qu’il dit aux femmes qui ont subi les procédures qu’elles ont été mutilées par leurs parents ou par des membres de leurs familles.  Au sein des communautés dans lesquelles la pratique prédomine, elle est décrite par le mot qui signifie la purification. Dan certaines communautés, la purité est une condition pour le mariage d’une jeune fille, qui s’avère essentielle pour l’avenir des filles là où les femmes célibataires n’ont pas d’opportunités.  Une étude menée par l’OMS qui porte des critiques sur la procédure a conclu que…

This article can be accessed in this LINK.